Un blog trop mortel

Comme ça, du jour au lendemain, le monde se retrouve infesté par les zombies. Allison Hewitt est au boulot lorsque ça arrive et trouve refuge dans une petite pièce avec une poignée de survivants. Mais très vite, tout vient à manquer: il n’y a pas assez d’eau et de nourriture pour tout le monde, l’hygiène est inexistante. Le petit groupe décide alors de bouger, de tenter l’aventure et de rejoindre Liberty Village, un lieu préservé où les derniers humains auraient trouvé asile.

Cette histoire, nous la vivons à travers les yeux de l’adolescente: ayant avec elle son portable au moment de l’invasion, elle partage donc en direct avec la blogosphère ses angoisses, ses doutes, ses sentiments. Se succèdent donc de longues descriptions de ce qu’est devenue la vie quotidienne de ce groupe d’humains: allés-retours jusqu’au distributeur pour aller chercher de la nourriture, bagarres contre des zombies, nettoyage des toilettes, re-bagarres contre des zombies, … tout y passe dans les moindres détails.

Je m’étais déjà plainte auparavant du format blog que je n’aime pas du tout en littérature et que je considère comme un effet de mode. Ici c’est un peu différent, vu que c’est un vrai blog tenu par l’auteure qui a été adapté en livre. J’imagine donc que l’effet en direct sur la toile doit être assez saisissant. En livre, ça donne une succession d’évènements que l’on suit parfois avec amusement, mais sans grand plus. Il me semble difficile d’imaginer cette frêle jeune fille en tueuse de zombies intrépide, maniant avec dextérité hache et autres armes qui lui tombent sous la main, pendant que les mecs du groupe se tournent les pouces sous prétexte que les zombies ça peut être dangereux.

Il est toutefois intéressant de voir l’évolution et la débrouillardise de l’héroïne, à qui il faut le dire, il n’arrive vraiment que des merdes: au diable les zombies quand on est kidnappé par une secte annonciatrice de fin du monde, qu’on est exposé à des maladies plus contagieuses et mortelles les unes que les autres ou  qu’on vous vole votre maigre portion de nourriture. Sa vision du monde est l’un des points forts de ce roman: loin d’être démoralisée, elle relaie avec humour ses aventures dangereusement extraordinaires.

Je vous rassure, à la fin du roman l’humanité est grave dans la merde, mais au moins Allison Hewitt s’en sort-elle presque sans une égratignure. Amis amoureux des mondes post-apocalyptiques, ce blog trop mortel devrait, à défaut de vous faire frissonner, vous faire passer un moment amusant à vous poser des questions existentielles du type quelle est la variété de zombie la plus dangereuse ou est-ce que les animaux ça peut aussi être zombifié ?

Un blog trop mortel, Madeleine Roux, éditions Fleuve Noir (Territoire), 2011

Mot(s) clé(s) : , , .
Enregistrer : le permalien.

À propos de Laure

Bibliothécaire passionnée par les beaux livres et les belles images. Adepte des littératures de l'imaginaire et de la littérature jeunesse. Signe particulier ? Possède un chat garou et est secrètement amoureuse du Docteur et de Neil Gaiman.

Les fées vous recommandent

4 réponses à Un blog trop mortel

  1. Bon, tu me donnes presque envie de le lire :D (je l’ai dans la biblio). Et tu es allée voir le blog, pour voir ?

  2. Je l’ai lu pendant l’été et je viens tout juste moi aussi de le chroniquer, tout comme toi, j’ai adoré l’ambiance et l’héroïne !

  3. Une lecture que j’ai trouvée bien bof… Malgré une forme et une genèse originale, j’ai trouvée l’intrigue bateau et suis restée sur ma faim en ce qui concerne les zombies (oui, j’ai une passion sans borne pour les morts-vivants qui agitent vainement les bras en gargouillant « braaaaaaains »…) que j’ai trouvé inutiles au possible et pas du tout effrayants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

  • Je suis plongée dans

  • Reine de coeur

    Sans commentaire
    ❤❤ Bof
    ❤❤❤ Sympa
    ❤❤❤❤ J’ai aimé
    ❤❤❤❤❤ J’ai adoré
    ❤❤❤❤❤❤ Coup de coeur

  • Tout le monde est fou

  • Dans le terrier du lapin

  • Otez votre chapeau