Sorcières et Sortilèges

Femmes fascinantes, descendantes de Circé et Lilith, épouses du Diable, guérisseuses ou chamanes, la simple évocation du mot sorcière nous plonge dans une rêverie profonde, nous rappelant toutes les histoires que l’on a pu entendre à leur sujet. Adepte du mal absolu ou protectrice des innocents, on en a vu passer des vertes et des pas mûres à leur propos : on dit que le chat noir, le corbeau, ou le crapaud sont leur plus fidèles compagnons, que leur moyen de locomotion préféré est le balais, on les présente également comme mangeuses d’enfants et glorificatrices de Sabbat…

Fée Carabosse, sorcière bien aimée ou cousine des soeurs Halliwell, les neuf auteurs composant le collectif les enfants de Walpurgis nous présentent leurs sorcières, nous plongeant dans des récits rythmés de magies noires ou blanches ayant la particularité de nous montrer différentes facettes de l’armide, de l’alcine, de la magicienne, de la sorcière.

*Les festivités débutent par « La Demoiselle d’Oakwook » de Marianne Gellon, nouvelle douce-amère prenant place dans l’Amérique du XVIIème siècle où un jeune garçon tombe amoureux d’une sorcière ayant voué sa vie à apaiser les âmes des femmes accusées injustement de sorcellerie. J’ai vraiment beaucoup aimé cette histoire belle et émouvante montrant l’incompréhension et la peur des hommes face à quelque chose qu’ils ne comprennent pas.

* »Sorceress’ Business » de Bettina Nordet est une nouvelle vraiment agréable aux accents bit-lit: notre demoiselle héroïne tient une agence de location d’hommes, elle les loue contre forte rémunérations à de riches millionnaires en panne de compagnie masculine. Voilà que sa plus riche cliente demande un charmant jeune homme en particulier, mais voilà problème à l’horizon le dit-jeune homme est un démon que notre petite sorcière tient en son pouvoir, mais pour combien de temps ?

* »Un deuil pour vengeance » de Stéphane Soutoul est une histoire belle et romantique jusqu’à ce que le temps s’en mêle, où l’amour parfait entre un homme et une charmante inconnue se dissipe comme la rosée du matin et où la vengeance germe, lente, inattendue, pour durer le temps d’une vie. Sans doute l’un de mes coups de coeur de cette anthologie, cette histoire nous plonge dans les regrets tellement humains d’un homme condamné à pleurer celle qu’il a perdu, j’ai été envoûté jusqu’au dernier mot ;)

* »Jeux d’enfants » d’Ambre Dubois nous plonge dans l’ambiance malsaine d’un manoir à l’époque Victorienne. Une enfant orpheline de mère s’adonne aux cavalcades dans les cimetières les soirs de pleine lune et est rejointe par la nouvelle gouvernante qui n’a point idée de l’endroit où elle est tombée. Une étrange relation s’instaure entre elles qui va mener jusqu’à la mort. Une nouvelle lugubre et aérienne d’où on se tire difficilement une fois la dernière page tournée.

*On retrouve une ambiance Pottertienne dans « Mille et Une senteurs » d’Angélique Ferreira, où une jeune apprentie apprend à la dure les secrets de la magie. La relation élève-professeur est sympathique et il y a quelques bonnes trouvailles dans cette histoire qui nous mène au coeur d’Avalon.

* »La forteresse de Nilhm » d’ Alexis Lorens est sans doute la nouvelle que j’ai le moins appréciée. Non pas par son écriture qui est très agréable ou son thème original, mais par les va-et-vient entre les différentes scènes qui m’ont perdue et du coup je n’y ai au final plus compris grand chose.

*Un autre des mes coups de coeur est « le Miroir au fond du puits » de Vanessa Terral qui signe ici une histoire très originale nous plongeant dans les mystères des croyances vaudoues. L’auteure nous balade sous forme d’enquête policière dans les ruelles bordelaises où une série de meurtres horribles se perpétuent … Tout à fait passionnant !

*Mon dernier coup de coeur va pour « Coeur de Cristal » de Cécile Guillot où une jeune orpheline descendante d’une lignée de sorcières apprend à utiliser ses pouvoirs sans penser qu’un piège est en train de se refermer peu à peu sur elle. Cette nouvelle aux accents wicca est très bien écrite, je ne m’attendais pas du tout au final qui m’a vraiment surprise … du pure délice ;)

*Cette anthologie se conclue par l’ambiance moyenâgeuse de la nouvelle de Céline Guillaume intitulée « Le Mystérieux Chat du moulin ». Un court récit où il est question d’un couple en mal d’enfant et d’un lieu maudit où l’ écriture magnifique et poétique de Céline nous perd jusqu’au dénouement final.

Sorcières et Sortilèges est une anthologie passionnante de par sa diversité de textes et sa qualité. Les nouvelles sont toutes très agréables à lire et nous plongent avec délectation dans l’univers des sorcières.

Pour commander l’ouvrage c’est ici.

Sorcières et Sortilèges, les enfants de Walpurgis, éditions thebookedition.com, 2010

Enregistrer : le permalien.

À propos de Laure

Passionnée par la Faërie et les légendes. Adepte des littératures de l'imaginaire.

Les fées vous recommandent

9 réponses à Sorcières et Sortilèges

  1. Je n’ai jamais lu d’anthologie, mais comme ta chronique me donne envie de lire ce bouquin, je note !

  2. J’avais déjà vu de bons avis sur cette antho, j’avoue je serais très tentée par cette lecture (étonnant ^^).
    D’autant que j’adore les anthologies ^^

  3. Ping : Le Cycle des âmes déchues, tome 1 : Le Mal en la Demeure | De l'autre côté du miroir

  4. En effet cette anthologie a l’air très sympa (même plus que celle sur la musique) : hop dans la wish-list :)

  5. Ping : Bientôt dans la bibliothèque #9 | De l'autre côté du miroir

  6. Ping : Le Lamento des Ombres | De l'autre côté du miroir

  7. Ping : L’Aube de la guerrière | De l'autre côté du miroir

  8. Ping : Les chroniques d’Oakwood, Dans l’ombre de la Demoiselle | De l'autre côté du miroir

  9. Ping : Saisons Païennes | De l'autre côté du miroir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

  • Tout le monde est fou

  • Dans le terrier du lapin

  • Otez votre chapeau