Les enfants de Svetambre

Je connais Lucie Chenu pour les nombreuses anthologies qu’elle a dirigé, dont l’excellent De Brocéliande en Avalon sorti il y a quelques années. Il me semble par contre n’avoir encore jamais eu l’occasion de lire l’un de ses écrits. C’est chose faite et réparé désormais grâce à ce recueil, les enfants de Svetambre.

Svetambre a une famille nombreuse, puisqu’elle est composée de pas moins de vingt-six enfants. Comme toute bonne maman, elle les a élevé, choyé, les regardant grandir, passer d’un simple mot à une phrase complète jusqu’à atteindre la taille d’une nouvelle. Tous n’ont pas mangé à la même assiette comme nous le confie leur créatrice lors des petites introductions précédent les récits. Certains ont vu le jour au cour d’un atelier d’écriture, d’autre imaginés avec comme fabuleux destin d’être incorporé dans une anthologie . J’ai aimé ces petites confidences de Lucie au lecteur, ces explications nous plongeant dans la genèse du texte, nous aidant à mieux nous approprier son riche et poétique univers.

Les enfants de cette famille se ressemblent énormément. Tous ont hérité de la plume unique de leur génitrice, de son univers merveilleux, de ses rêves de contrées lointaines et de créatures étranges, de magie. A la croisé d’un chemin, il vous arrivera ainsi de croiser des oiseaux vengeurs, des vents ensorcelants, des prêtresses plongées dans leur cultes, des adolescents perdus, des fées en colère ou des dragons affamés. Si vous faites attention à ce que vous souhaitez vous pourrez même passer la porte et voir voler des serres-volants.

Mêlant science-fiction, fantastique ou conte, les nouvelles de Lucie nous font tantôt sourire, frémir ou larmoyer. Elles sont tantôt ombre ou lumière, tantôt jolie fée ou affreux crapaud. Elles sont enivrantes et se laissent savourer jusqu’à la dernière goutte, jusqu’au dernier instant.

Les enfants de Svetambre, Lucie Chenu, éditions Rivière Blanche, 2010

Enregistrer : le permalien.

À propos de Laure

Passionnée par la Faërie et les légendes. Adepte des littératures de l'imaginaire.

Les fées vous recommandent

3 réponses à Les enfants de Svetambre

  1. Bonjour, excuse moi de poser mon commentaire un peu gratuitement sur une page qui n’a rien à voir, mais je suis comme toi un grand lecteur de fantasy, de fantastique, etc. Et je viens d’ouvrir un blog qui se veut participatif :
    J’ignore si en plus de lire tu écris, mais si tel est le cas n’hésite pas à passer sur mon blog et à participer au thème. Le premier thème ayant pour titre:
    DE LA SURVIVANCE DES DIVINITÉS MINEURES LOVECRAFTIENNES
    Une étude des divinités mineures lovecraftiennes par le Dr Franz Blažek

    Voici l’adresse :
    http://machinations-demiurgiques.blogspot.com/

    A+.

  2. Ping : Contes de villes et de fusées | De l'autre côté du miroir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

  • Reine de coeur

    Sans commentaire
    ❤❤ Bof
    ❤❤❤ Sympa
    ❤❤❤❤ J’ai aimé
    ❤❤❤❤❤ J’ai adoré
    ❤❤❤❤❤❤ Coup de coeur

  • Tout le monde est fou

  • Dans le terrier du lapin

  • Otez votre chapeau