Le Rêve du Prunellier

Ouvrir le Rêve du Prunellier, c’est découvrir un univers étrange et poétique, un monde blanc où les ombres règnent en maîtresses. Dans ces nouvelles, la Faërie côtoie notre monde, des créatures animorphes rendent visite aux mortels et nul n’est ce qu’il paraît être vraiment.

Après être monté dans le train de un goût de pluie et de rouille, nouvelle courte introductive au recueil, nous plongeons dans Dies Irae, histoire écrite d’après la Reine de Neige de Hans Christian Andersen. Nous y découvrons ce que sont devenus Gerda et Kay quelques années après leur retour dans le monde des hommes. Nous délaissons ensuite le froid de l’hiver pour pénétrer dans la Forêt d’Adria aux côtés de maître Cornelius, un explorateur fasciné par les territoires inexplorés. Avec D’hiver et d’ombres, nouvelle alternant narration et journal, Nolwenn découvre l’existence d’un monde menacé par la destruction, tandis qu’avec Poe, c’est le lecteur qui rencontre un vieillard admirateur du célèbre écrivain. Avec Funambule, nous  partageons le destin peu enviable d’une ballerine condamnée à regarder éternellement les mortels en finir avec la vie sans pouvoir intervenir. Le recueil se conclue par deux titres, Blackthorn et Layla des tours. Nous assistons dans la première à la fin des Ombres, créatures mythiques chargées d’emporter les âmes et les mondes. Dans la seconde, c’est le quotidien de la mystérieuse Layla, jeune femme hantée par les Mots et les Ombres, que nous partageons.

Ce qui m’a marqué dans ce recueil, c’est la mélancolie qui s’en dégage. La mort, la fin s’invitent souvent entre les lignes. Pourtant, ce n’est pas triste, car celles-ci vont de pair avec le changement et le renouveau : des mondes se terminent parce que d’autres se créent, une personne meurt pour mieux renaître sous une autre forme. Telle la jeune Nolwenn le lecteur découvre des lieux tissés de blanc, mordus par le froid et la glace. A la beauté du texte s’ajoute un univers particulier profondément marqué par la Faërie. Loin des mignonnes petites fées, ses créatures s’inspirent des êtres mythiques des légendes ; des créatures non-humaines distantes de notre vision du bien et du mal. Et puis, il y a les corneilles, gardiennes, guides qui accompagnent le lecteur tout au long de son périple sur les terres d’Unseelie.

Le Rêve du Prunellier est un très beau recueil. Si vous connaissez déjà le travail de Rozenn à travers ses illustrations, vous ne pourrez qu’être séduit en découvrant ses textes, prolongement naturel de ses créations. Si vous n’êtes pas familier de son univers onirique, je vous invite à vous y plonger sans attendre.

La nouvelle Poe est téléchargeable gratuitement ici.

Le Rêve du Prunellier, Rozenn Illiano, éditions Unseelie, 2013
La version numérique est à paraître le 19 janvier sur Unseelie.fr et Amazon.
La version papier sera proposée en février 2013 sur Unseelie.fr et The Book Edition.

8/24

Enregistrer : le permalien.

À propos de Laure

Passionnée par la Faërie et les légendes. Adepte des littératures de l'imaginaire.

Les fées vous recommandent

9 réponses à Le Rêve du Prunellier

  1. Laure

    @Acr0 : Je n’ai pas encore eu la version définitive avec illus entre les mains. Je te dis ça quand je l’ai ;)

  2. Rozenn

    Merci Laurineeeeeeeeeeeeette !

    Pour répondre à ta question, Acro, en fait les illustrations ne se trouvent pas dans la version numérique, mais dans la version papier !
    Et comme ce sera du noir et blanc dans le livre, je mettrais les version couleurs sur mon site… et il y aura des inédites !

    *tease, tease*

  3. Ping : [JLNN] Ma pal pour le challenge | De l'autre côté du miroir

  4. Ping : [JLNN] Challenge Je lis des nouvelles et des novellas | De l'autre côté du miroir

  5. Ping : Petites questions à … Rozenn Illiano (2) | De l'autre côté du miroir

  6. Ping : ILLIANO Rozenn – Le Rêve du Prunellier « Livrement

  7. Ping : Le Rêve du Prunellier – Rozenn Illiano | Bulle de Livre

  8. Ping : Surprise !! | La BiblioBlog de Maêlle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

  • Tout le monde est fou

  • Dans le terrier du lapin

  • Otez votre chapeau