Le Lamento des Ombres

Après nous avoir ensorcelé avec leur première anthologie Sorcières et sortilèges, les enfants de Walpurgis reviennent en fanfare et en musique avec le Lamento des Ombres; huit nouvelles où le murmure des violons se mêle à celui de la magie et de la mort.

Premier musicien à faire son entrée, Stéphane Soutoul nous ouvre les portes de l’immortalité avec Maudite Sonate! La Mort, charmée par la mélodie jouée par un jeune virtuose lui offre l’immortalité en échange d’une malédiction: la maîtresse possessive fera en effet passer de vie à trépas quiconque entendra la sonate maudite. Seul depuis des siècles, il vient en aide à une jeune femme poursuivie par un tueur avide de chair fraîche… Stéphane Soutoul signe une fois de plus une histoire émouvante qui plonge le lecteur dans la noirceur de l’âme humaine en opposant deux hommes dotés de l’immortalité, mais que tout oppose.

Requiem pour un songe de Céline Guillaume nous fait pousser la porte interdite, celle qui se cache sous les combles. Elle nous fait rencontrer la plus grande violoniste du monde, garante d’un sombre secret… En quelques pages, Céline nous fait traverser le miroir et nous immerge dans son univers doux et poétique qui sombre lentement dans l’horreur.

Sexe, alcool et rock’n’Roll coulent à flot dans That’s a long Way to Hell, une uchronie mise en scène par Marianne Gellon où le lecteur suit la descente aux enfers d’un chanteur d’un groupe de rock. L’originalité de ce récit tient dans son cadre: une Europe occidentale dévastée où ne survit qu’un Néoberlin et une Russie qui a imposé la pensée communiste sur ce qui reste du monde.

Cécile Guillot rejoue le conte de la petite sirène avec Song to the Siren. Elle incorpore son univers et son amour pour le métal à chant féminin dans cette nouvelle délicate et mélancolique, nous rendant spectateur de l’ascension spectaculaire d’Aysun, une jeune fille mystérieuse à la voix d’or.

Le lecteur se lance dans une dangereuse enquête au coeur des légendes et des créatures féeriques avec Les flûtes enchantées de Vanessa Terral. Une aventure piquante et mouvementée où le son de flûte sème la mort sur son passage. L’univers de Vanessa est toujours aussi riche et envoûtant, plongeant le lecteur dans une nouvelle au parfum irrésistible de féerie urbaine.

Une vieille demeure, un hôte inquiétant amateur de musique, un jeune virtuose innocent … tels sont les ingrédients de la Chorale du Temps d’Ambre Dubois. Un lieu figé dans le temps, mausolée d’anciens instruments de musique dont le maître des lieux semble très friand, le tout sous le regard d’une inquiétante statue …

Salve Regna Stellarum d’Angélique Ferreira nous narre le destin fantastique d’un jeune elfe, destiné à devenir un grand guerrier. Sauf que cette vie, lui, il la refuse. Il veut par dessus tout être musicien, composer et jouer ses morceaux. Toutefois, ce chemin sera difficile, semé d’embûches et de malédictions, un chemin qui va le mener jusqu’au coeur des Enfer, au secours d’une belle demoiselle.

Le morceau se termine sur la Clef musicale de Bettina Nordet. Un très beau récit narrant l’amitié inattendue de Léonard de Vinci avec l’Ange de la Mort. Touchant et lyrique, il alterne deux rencontres, deux époques, deux rendez-vous avec l’Ange de la Mort, brisant ainsi son éternelle solitude.

Les auteurs ont chacun mis leur patte dans ce thème musical, créant une anthologie aux nouvelles hétérogènes et originales … horreur, fantasy, féerie urbaine, fantastique, les textes se succèdent et ne se ressemblent pas. Le Lamento des Ombres est un très beau recueil, riche de nouvelles fort bien écrites. On se laisse porter par les différentes musiques, chacune d’entres elles nous ouvrant les portes d’un univers, d’une époque. Si vous avez aimé Sorcières et sortilèges, vous aimerez sans doute ce Lamento . Si vous ne l’avez pas lu, et bien c’est l’occasion de vous plonger dans l’univers unique de ces jeunes auteurs francophones, dépaysement garanti !

Le Lamento des Ombres, Les Enfants de Walpurgis, éditions du Chat Noir, à paraître le 1er septembre 2011

Enregistrer : le permalien.

À propos de Laure

Passionnée par la Faërie et les légendes. Adepte des littératures de l'imaginaire.

Les fées vous recommandent

4 réponses à Le Lamento des Ombres

  1. Ping : L’Aube de la guerrière | De l'autre côté du miroir

  2. Ping : Saisons Païennes | De l'autre côté du miroir

  3. Ping : Là où s’élèvent les sorcières | De l'autre côté du miroir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

  • Reine de coeur

    Sans commentaire
    ❤❤ Bof
    ❤❤❤ Sympa
    ❤❤❤❤ J’ai aimé
    ❤❤❤❤❤ J’ai adoré
    ❤❤❤❤❤❤ Coup de coeur

  • Tout le monde est fou

  • Dans le terrier du lapin

  • Otez votre chapeau