Le journal de Peter

Sébastien Perez et Martin Maniez nous mènent sur les traces de la genèse de l’enfant qui ne veux pas grandir, de l’espiègle compagnon de la fée Clochette, du chef des enfants perdus …
Présenté sous la forme d’un journal intime, nous partageons les pensées du petit Peter, enfant amnésique confié aux soins des soeurs de l’orphelinat Saint-James . Il y fait la rencontre d’une bande d’enfants, qui comme lui n’ont aucuns souvenirs de leur vie avant leur entrée dans l’institution. Mais Peter n’a qu’une idée en tête, retrouver la personne à qui il confie ses pensées dans son cahier, sa maman. Il explore Londres à la recherche d’indices et fait la rencontre d’un drôle de bonhomme, qu’il surnomme monsieur Mouche à cause des nombreux insectes qui tournoient autour de lui et entre au service d’un horrible capitaine qui ne se déplace pas sans son crochet. Peter en est certain, cet homme est son père et le jeune garçon va faire son possible pour découvrir l’identité de sa mère. Alors il cherche le petit Peter et profitant de l’absence de son cruel employeur il découvre un jour une photographie et une étrange boîte …Une découverte qui va le conduire vers une sombre et triste vérité qui va faire de lui Peter Pan.
Je pense qu’il ne doit vraiment pas être facile de s’attaquer à un mythe connu de tous, tel que l’histoire de Peter Pan de James M. Barrie, mais Sébastien Perez et Martin Maniez ont réussi cet exercice avec brio: ce livre est une pure réussite, une petite merveille tant par le texte que par les illustrations. On plonge avec délice dans l’atmosphère feutrée de ce journal intime, une exploration par le regard, où l’on s’attarde sur les très belles illustrations de Martin Maniez et par le touché, où l’on s’amuse à découvrir le contenu de petites enveloppes et autres lettres .
Une lecture très intéressante, qui intéressera les adeptes de belles images et de belles histoires, mais qui laisse toutefois un sentiment de malaise par son double sens : en effet, les jeunes lecteurs y verront sans contexte un merveilleux conte, alors que les plus âgés y découvriront un petit garçon malheureux, abandonné des adultes qui s’abandonne peu à peu à un univers imaginaire .

.

© Toutes les images Copyright Martin Maniez/Milan Jeunesse

Enregistrer : le permalien.

À propos de Laure

Bibliothécaire passionnée par les beaux livres et les belles images. Adepte des littératures de l'imaginaire et de la littérature jeunesse. Signe particulier ? Possède un chat garou et est secrètement amoureuse du Docteur et de Neil Gaiman.

Les fées vous recommandent

4 réponses à Le journal de Peter

  1. Ping : Twitted by LaureDuMiroir

  2. Ping : Peter Pan | De l'autre côté du miroir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

  • Je suis plongée dans

  • Reine de coeur

    Sans commentaire
    ❤❤ Bof
    ❤❤❤ Sympa
    ❤❤❤❤ J’ai aimé
    ❤❤❤❤❤ J’ai adoré
    ❤❤❤❤❤❤ Coup de coeur

  • Tout le monde est fou

  • Dans le terrier du lapin

  • Otez votre chapeau