Le carnet rouge

Dans « le Carnet Rouge » Benjamin Lacombe et Agata Kawa invitent le lecteur à découvrir la jeunesse du père fondateur du design moderne, celui qui fut l’initiateur du mouvement Arts and Crafts en Grande-Bretagne, William Morris.
L’histoire imaginée par Benjamin Lacombe, sorte de portrait imaginaire, nous mène à la rencontre de William, enfant solitaire entrant dans le prestigieux Marlborough College pour y devenir prêtre, vocation décidée par sa mère et son père. Il y découvre un magnifique jardin, éden caché où son amour pour la nature va s’ épanouir à travers illustrations et poésies qu’il crayonne dans un carnet rouge, bien précieux offert par son père avant sa disparition.
Benjamin nous immerge avec ses mots dans une ambiance mélancolique, sensible et rêveuse où un jeune garçon solitaire découvre avec l’aide d’un professeur l’étendue d’un univers artistique et poétique jusque-là insoupçonné.
J’avais été émerveillée par les magnifiques illustrations  d’ Agata réalisées pour Tigre le dévoué ( http://autrecotedumiroir.net/tigre-le-devoue-2 ). Là, j’ai carrément été bluffée, époustouflée devant celles du Carnet Rouge. De ses images se dégagent une poésie, une ambiance propre aux illustrations tirées des vieux livres de contes. Le choix des tons, une  impression de couleurs un peu « passées » accentuent cette atmosphère un peu onirique des temps passés, où on a le sentiment de traverser un jardin fleuri baigné par le soleil le temps de quelques pages.
J’aime particulièrement les petites phrases manuscrites qui s’insinuent dans les illustrations, pensées secrètes du jeune William qui se glissent, s’étirent, s’allongent dans les traits du dessin, comme un lierre autour d’un arbre. Elles nous transmettent l’état d’esprit du jeune artiste, tantôt mélancolique, tantôt apaisé lorsqu’il affronte les événements de l’histoire.
Le carnet rouge est le fruit d’une collaboration magique entre deux grands artistes, un livre à la beauté époustouflante qui vous laissera rêveur très très longtemps.

Le carnet rouge, Agata Kawa, Benjamin Lacombe, éditions Seuil Jeunesse, 2010

© Toutes les images Copyright Agata Kawa/ éditions Seuil Jeunesse

Enregistrer : le permalien.

À propos de Laure

Passionnée par la Faërie et les légendes. Adepte des littératures de l'imaginaire.

Les fées vous recommandent

7 réponses à Le carnet rouge

  1. Ping : A paraître : Le carnet rouge – Agata Kawa, Benjamin Lacombe | De l'autre côté du miroir

  2. Non non non non, trop dur… trop beau…. pffff… c’est craquant !!

    P.S : toi aussi tu es sur booxeo ? :D (je crois… :s)

  3. Ana

    oh oui un vrai petit bijou, d’ailleurs il faudrait que je fasse mon billet aussi :)

  4. J’adore ce que fait Benjamin Lacombe mais je ne connais pas du tout Agata Kawa. Une petite découvert s’impose ^^

  5. Ping : Bilan, bilan, vous avez dit bilan ? | De l'autre côté du miroir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

  • Tout le monde est fou

  • Dans le terrier du lapin

  • Otez votre chapeau