Le blog de la Belle

New York. Belle, jeune fille riche s’ennuie très fort. Malgré le fait que sa vie ressemble à un conte de fée, elle se sent différente de ses deux soeurs, qu’elle juge superficielle et dépensière. Elle, elle préfère passer des heures à la bibliothèque plutôt que dans les magasins et les salons de beauté. Alors Belle tient un blog où elle étale ses états d’âme, espérant trouver des oreilles attentives à son malheur. Entraînée à une soirée au club Cocteau, elle fait la connaissance de Beaumont, le propriétaire du lieu, homme étrange dissimulé derrière un masque argenté. Dés lors, sa vie monotone va prendre une tournure inattendue et inexpliquée: son blog va devenir le seule moyen de communiquer au monde son étonnante histoire.

Mary Temple signe ici une relecture contemporaine de la Belle et la Bête: Belle est une jeune fille moderne, adepte du blogging et des réseaux sociaux. Son père est un trader réputé, sa mère est partie vivre sur la côte ouest avec un mec bossant dans le cinéma, ses deux soeurs ne voient la vie qu’à travers les marques de luxe et ses trois frères sont inscrits dans les meilleures facs du pays. Belle nous la joue donc dés le début pauvre petite fille riche incomprise par sa famille. Heureusement, cette facette tombe rapidement, mais n’empêche, je l’ai trouvée tout de même assez fade cette demoiselle.

Loin d’apporter quelque chose de plus à l’histoire, j’ai eu l’impression que la présentation façon blog n’était qu’un prétexte pour voguer sur une mode, chose que j’ai également regretté à la lecture d’un blog trop mortel, que je n ‘ai pas encore chroniqué. J’ai trouvé les commentaires tout à fait horripilants, et quitte à raconter l’histoire à la première personne, peut-être aurait-il mieux fallu adopter le bon vieux format journal intime.

Difficile pour moi de me faire une idée globale de l’histoire étant donné que je n’ai reçu que les épreuves où ne figurent que les 100 premières pages. J’ai trouvé le début assez lent à se mettre en place et ça ne commence à bouger que vers les 3/4 de l’extrait. Si ça se trouve c’est super bien ensuite, mystère et boule de gomme. C’est ici que le personnage de Beaumont commence à prendre de l’importance; par son mystère et ses apparitions, je n’ai pu m’empêcher de le rapprocher du personnage d’Angel dans la série Buffy. On ne sait pas grand chose de lui, à part qu’il est hyper nébuleux, qu’il est accompagné d’une demoiselle prénommée Fay qui semble posséder des pouvoirs magiques et qu’il se bat contre un ennemi invisible maître des rats.

Cette appropriation du conte de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont devrait parler aux ados par ses nombreuses références culturelles actuelles. Belle leur ressemble, à tel point que ça en est même parfois cliché. J’ai parfois eu l’impression que Mary Temple avait fait une liste des trucs cools du moment pour les réintroduire dans son livre (Belle parle de Facebook, de Wikipédia, de Streetview, de Gossip Girl, d’Hunger Games, etc …). Toutefois, ça se lit vite et facilement et semble devenir intéressant par la suite, avis donc à ceux qui tenteront l’aventure, vous me direz la fin ;)

Edit du 9 Août 2011 : Ayant reçu l’intégral du livre, je peux maintenant compléter ma chronique ;) Mary Temple explique de façon originale l’origine des contes. J’ai trouvé son idée plutôt bien trouvé et aimé la façon singulière d’aborder le conte de la Belle et la Bête: la trame principale reste présente (une jeune fille tombant peu à peu amoureuse d’une étrange créature), mais elle y a greffé une lutte entre le Bien et le Mal trouvant ses sources dans l’histoire de l’humanité.

J’ai râlé quelques lignes plus haut sur le format adopté. Je n’aime toujours pas ça, mais Mary Temple a toutefois justifié son utilisation au cours du roman en intégrant au récit les commentateurs du blog de Belle, chose qui n’aurait pas été possible avec un format journal classique. Ces nouveaux personnages prennent une part active dans l’histoire de la demoiselle et l’aident dans sa dangereuse mission: seconder la Bête dans la destruction du Mal absolu avant qu’il ne se répande sur le monde.

Je reste sur ma position que cette relecture du conte devrait avant tout plaire aux ados: comme dit précédemment, Belle utilise le même vocabulaire, écoute les mêmes musiques, lit les mêmes livres. Elle a des problèmes avec ses parents, ne s’entend pas bien avec ses soeurs et connaît en cours de route son premier amour. Ça se lit vite et facilement, on passe un bon moment, mais sans plus …

Le blog de la Belle, Mary Temple, éditions Mango, à paraître le 19 août 2011

Mot(s) clé(s) : , , .
Enregistrer : le permalien.

À propos de Laure

Bibliothécaire passionnée par les beaux livres et les belles images. Adepte des littératures de l'imaginaire et de la littérature jeunesse. Signe particulier ? Possède un chat garou et est secrètement amoureuse du Docteur et de Neil Gaiman.

Les fées vous recommandent

11 réponses à Le blog de la Belle

  1. Je vois la belle et la bête et je suis tentée (je viens juste d’acheter 2 réécritures… d’autres) vu que j’aime beaucoup beaucoup ce conte… mais je vais attendre que ça sorte au complet hein… peut-être.

  2. Ça ne me tente vraiment pas du tout. Du cliché, une famille riche, des trucs cool, un club ? Y’a rien pour moi là dedans.

  3. Laure

    @Karine:) : Il sortira au complet le 19 août ;) C’est juste ceux qui le reçoivent en service presse qui ne l’ont pas en entier (ce qui est trèèès logique).

  4. Entre ce roman et la version ciné du conte qui m’a l’air encore plus teenage… je crois que le phénomène de mode est lancé mais je ne suis pas certaine que cela revalorise les contes de manière intelligente!
    Il me semble que tout cela reste à la couche superficielle au lieu de creuser les symboliques qui elles valent qu’on s’y attardent.

  5. Quelle torture : envoyer seulement les 100 premières pages! Moi je crois que j’aurais passé mon tour!

  6. Laure

    @Loula : Je ne l’ai pas demandé, ils me l’ont directement envoyé ;)

  7. Effectivement, on a à peu près le même avis =)
    C’est dommage n’empêche, parce qu’avec de telles idées, l’auteur aurait pu faire quelque chose de 100x plus coloré et fascinant !

  8. megan

    Bonjour je voudrai savoir il y a une suite a  » le blog de la belle » j’ai beaucoup aime se livre et j’aimerai lire une suite merci de bien me repondre

  9. Justement, j’ai lu le livre et j’écris un article dessus également.

    Je suis d’accord avec toi sur beaucoup de points! Tout d’abord que le début du livre est assez cliché! Genre « je suis fille de riche, je suis méga belle, d’ailleurs on m’appelle comme ça, mais je suis pas le cliché auquel vous pensez ».

    Au début je me suis dit ok, si la fille elle a un « blog » juste pour parler de ça, ça va pas être joyeux…

    L’histoire est lente au début, mais au final j’ai bien apprécié la lecture de ce livre! L’intégration des commentaires était assez chouette. Cependant, quand on a un blog (un vrai), si on écrit des tartines aussi longues que les siennes, ça devient vite « chiant ».

    Au final les posts étaient tellement long, que j’avais l’impression de revenir à la lecture d’un livre classique.

    Malgré tout, l’histoire m’a bien plu, le personnage aussi, la trame tout ça… Au final c’était un chouette livre, qui se lit facilement (mais je ne pensais pas que ça finirait autant en « fantastique »). Je me comprends :)

    Chouette article et chouette critique au passage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

  • Je suis plongée dans

  • Reine de coeur

    Sans commentaire
    ❤❤ Bof
    ❤❤❤ Sympa
    ❤❤❤❤ J’ai aimé
    ❤❤❤❤❤ J’ai adoré
    ❤❤❤❤❤❤ Coup de coeur

  • Tout le monde est fou

  • Dans le terrier du lapin

  • Otez votre chapeau