Petites questions à … Jean-Sébastien Rossbach

Dragons, chevaliers, créatures monstrueuses, Jean-Sébastien puise son univers unique aux sources de la fantasy. Cette fin d’année est marquée par sa participation à deux très beaux ouvrages : l’univers des dragons deuxième souffle ( Éditions Daniel Maghen) et l’Artbook Faeries Numéro 1 ( Éditions Nestiveqnen)… Un artiste à découvrir d’urgence si vous ne connaissez pas encore ;)

-Tu te destinais à une carrière de musicien, comment t’es-tu retrouvé illustrateur ?

En fait au moment de me lancer dans la vie active je suivais ces deux pistes en parallèle, et c’est la musique qui m’a offert ma première opportunité de gagner ma vie. Mais je continuais de dessiner en parallèle. J’ai fait comme ça une des toutes premières couvertures du magazine Elegy, j’ai été remarqué par plusieurs éditeurs de cette manière et mon activité d’illustrateur s’est mise en place tout doucement de  cette manière.

- Tu as participé au deuxième tome de l’univers des dragons, ça fait quoi de se retrouver au milieu de tout ce beau monde ?

ça fait chaud ! J’ai eu des retours très positifs de mes illustres collègues au sujet de ma contribution à ce livre. Il y a des personnes comme Todd Lockwood ou Adrian Smith dans ce livre qui sont des références pour moi. Qui mieux que Todd Lockwood peut dessiner un dragon ?!

-Ta vision du dragon est assez original, celui-ci tenant plus de l’insecte que du reptile, comment as-tu abouti à cette originalité ?

C’est amusant que les gens le voient comme un insecte. Cela doit avoir avec le nombre de ses yeux. En fait j’ai développé ce style de dragon en travaillant sur mon livre Merlin, avec la volonté d’aller hors des sentiers balisés. Comme je l’ai dit plus haut ça ne sert à rien pour moi de m’attaquer au design d’un dragon classique car il y a tellement d’artistes très talentueux qui le feront mieux que moi. Autant tenter de me démarquer. Dans Merlin je dessine un dragon qui a 3 yeux rapprochés de chaque côté de la face, en référence au triskell breton. Pour moi le dragon est une apparition, un être de pure onirisme, il prend des formes symboliques.

-On te retrouve aussi en cette fin d’année dans le numéro 1 de l’artbook Faeries où l’on peut en apprendre un peu plus sur ta technique. On te découvre en photographie dans la même position que ton personnage, tu fais cela à chaque fois ?

Oui, il m’arrive très régulièrement de me prendre en photo (moi ou un modèle) dans un souci iconographique, comme l’on fait tous les peintres depuis des centaines d’années avant moi. Sauf que eux ne prenaient pas de photos mais faisaient poser des modèles. Quand on travaille comme moi dans une veine « réaliste » on doit souvent en passer par là.

-Mon illustration préférée est celle de la fée dans le recueil les fées sorti l’année dernière chez soleil celtic. J »ai trouvé le choix des couleurs très intrigant pour la saison , pourquoi ce choix artistique ?

Je voulais une fée éméchée. un fée qui aurait trop bu, trop goûté aux plaisirs de la vie tout l’été; et qui à l’arrivée de l’automne se retrouve titubante. Tu sais ce sentiment de gueule de bois qu’on a quand il commence à faire plus frais, que le vent se lève et que la pluie se met à tomber. On devient plus mélancolique à mesure que tombent les feuilles d’automne. Voilà l’idée. Je voulais que le schéma coloré évoque la lie du vin, le fond de la coupe. J’avais en tête aussi l’automne de la vie, d’où les tombes sur l’image. Sur l’une d’elles j’ai inscrit un poème traditionnel breton qui raconte la perte de l’être aimé. Il te faut relire Baudelaire si tu veux te remettre bien dans l’ambiance de ce que j’avais envie d’exprimer.

-Tu travailles actuellement sur le livre Merlin avec Aleksi Briclot , ça en est où ?

On a bientôt terminé. Le livre nous a pris plus de deux ans mais ça y est on en voit le bout. Il devrait normalement sortir au début de 2009.

-Pourquoi avoir choisi le thème de Merlin justement, es-tu attiré par les contes et légendes ?

Oui bien sûr. Au début j’avais plutôt envie de faire un livre sur Morgane, Aleksi lui préférait Merlin. Et puis finalement Merlin est un personnage tellement connu que le challenge en devenait trop intéressant, l’envie de se l’approprier et d’en faire notre version s’est précisée et voilà. J’ai toujours adoré les contes et légendes; de la même manière j’ai aussi un goût prononcé pour l’objet qu’est le livre de contes. J’avais envie d’en faire un moi aussi.

- On a vu que tu illustres beaucoup de choses différentes , mais que toutes ces illustrations ont pour point commun la fantasy .Quelles sont les œuvres ou artistes qui t’ont le plus marqués dans cet univers ?

la question qui tue ! Il y en a trop, il me faudrait des pages pour tous les citer. Si je reste spécifique à Merlin, je me suis inspiré de deux époques. J’ai essayé de faire se rencontrer des inspirations du début du siècle dernier comme Howard Pyle, NC Wieth, John Waterhouse, Aubrey Beardsley, Alma-Tadema etc… et des auteurs contemporains comme Simon Bisley, Sergio Toppi, mais on s’est aussi beaucoup inspiré du cinéma et du jeu vidéo. Le but était de respecter la tradition et de la remettre au goût du jour. Tu me diras si c’est réussi à la sortie du livre ;)

- Parmi le large éventail de créatures représentées, quelle est ta créature préférée ?

L’être humain est mon engeance préférée parmi toute la Création. C’est la plus vicieuse et la plus passionnante ! :D

- Question que je me pose depuis un bout de temps, as-tu l’intention un jour de travailler à un projet avec Agata ( Petite note de Laure : je parle d’Agata Kawa pour ceux qui ne suivraient pas ;) ) ?

la réponse est OUI ! Pour l’instant elle est occupée et moi aussi mais ça viendra forcément.

- Quels sont tes autres projets ?

Après Merlin j’enchaînerai sur sa suite, consacrée à Avalon. C’est un livre que je ferai seul (textes et illustrations) et j’ai extrèmement hâte de m’y mettre.

*****

Je remercie encore une fois Jean-Sébastien pour sa gentillesse et sa patience ^^.Pour  découvrir un peux plus son univers, je vous invite à visiter son site et sa page myspace. De plus, si le livre Merlin vous intéresse, vous pouvez en découvrir un peu plus sur la page myspace :   myspace.com/merlin_the_book .

*****

Toutes les images © Jean-Sébastien Rossbach

Publié dans : Petites questions à
Mot(s) clé(s) : .
Enregistrer : le permalien.

À propos de Laure

Passionnée par la Faërie et les légendes. Adepte des littératures de l'imaginaire.

Les fées vous recommandent

    None Found

3 réponses à Petites questions à … Jean-Sébastien Rossbach

  1. Merci Laure ! Super cet inteview. J’apprends qu’il s’est inspiré de Waterhouse et Alma-Tadema pour Merlin. Oh mon dieu quel bonheur. Je vais me jetter sur l’album à sa sortie. Et que vois-je ? une suite sur Avalon… Quel programme.

  2. Ping : Fées Divers n°4 Mort, Fées et Revenants | De l'autre côté du miroir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

  • Reine de coeur

    Sans commentaire
    ❤❤ Bof
    ❤❤❤ Sympa
    ❤❤❤❤ J’ai aimé
    ❤❤❤❤❤ J’ai adoré
    ❤❤❤❤❤❤ Coup de coeur

  • Tout le monde est fou

  • Dans le terrier du lapin

  • Otez votre chapeau