Harry Potter, tome 1: Harry Potter and the Philosopher’s Stone

Je ne vais pas vous résumer la vie de ce pauvre orphelin que tout le monde connaît maintenant en long , en large et en travers. Hogward,Quidditch, et toute la gamme de mots bizarres qui vont avec sont des mots qui vous parlent normalement et tous les Muggles sont plus ou moins au courant qu’il existe un monde magique où d’un coup de baquette on peut s’amuser à transformer, faire voler ou disparaître des choses aussi diverses que variées. C’est que notre petit Harry est devenu une célébrité depuis la première fois que j’ai eu ce livre en main il y a plus de dix ans !

N’ayant pas touché ce livre depuis des siècles, il était d’ailleurs perdu au fin fond de la bibliothèque, je me suis plongée avec énormément de plaisir dans les tréfonds de cette première année Hogwardienne. Point ici de découverte, mais une plongée délicieuse dans des mots déjà connus, parcourus, mais une redécouverte également pour certains détails oubliés.

Le charme, la magie des mots et de l’univers de J.K. Rowling opère toujours avec autant d’efficacité. On se révolte face aux mauvais traitements affligés à Harry par les Dursley qui nous apparaissent comme particulièrement enfermés dans leur petit monde, chauvins et intolérants face à l’univers des sorciers. Du coup, on se prend de suite d’affection pour Harry, cet orphelin ayant grandit sous les escaliers dans l’ombre d’un cousin tyrannique. A travers ses yeux, nous découvrons le monde des sorciers, endroit totalement inimaginable n’existant jusqu’ici que dans les contes de fées. Car oui, Harry est un sorcier, tout comme ses parents et c’est même une célébrité puisqu’il a mis fin aux agissements de Celui-dont-on-ne-doit-pas-dire-le-nom, appelons le Mister V, ça fera plus court, qui se trouvait être The grand vilain méchant sorcier de l’époque (et de l’histoire). Donc Harry est célèbre, tout le monde le connaît, et il n’y a que lui-même qui ne connaît pas cette information.

Avec lui nous découvrons Diagon Alley, rue marchande située en plein coeur de Londres ayant la particularité de n’héberger que des boutiques tenues par des sorciers. Nous pénétrons ainsi chez Ollivander’s Wand Shop à la recherche de la baquette parfaite, puis chez Madam Malkin’s Robes for All Occasions afin de récupérer nos uniformes avant de se délecter d’une glace de chez Florean Fortescue’s Ice Cream Parlour, muuuuuuuuuuum. A ces côtés nous stressons fort en découvrant que la Plateforme Nine and Three-Quarters a l’air d’être une vaste plaisanterie, et soufflons un bon coup en réalisant que finalement c’est bon, elle existe avant de nous installer dans le train. Et puis il y a Hogward, haaaaaaa Hogward, l’école de nos rêves les plus fous, gigantesque labyrinthe où les tableaux prennent vie, où la nourriture apparaît en un claquement de doigt, où les cours suivis sont plus intéressants les uns que les autres. Du coup, je trouve que le fait que nous découvrions les choses en même temps que le héros rend le roman très frais, surprenant et l’on va réellement de découvertes en découvertes.

Bref un très bon premier tome où les lieux et les personnages prennent place, où le lecteur est doucement introduit aux éléments qui rythmeront la série.

Harry Potter and the Philosopher’s Stone, J.K. Rowling, éditions Bloomsbury, 1997

Ce livre a été relu dans le cadre du Challenge « re-reading Harry Potter ».

Enregistrer : le permalien.

À propos de Laure

Passionnée par la Faërie et les légendes. Adepte des littératures de l'imaginaire.

Les fées vous recommandent

4 réponses à Harry Potter, tome 1: Harry Potter and the Philosopher’s Stone

  1. Je suis en train de le lire en anglais (un bout par ci par là) et je dois dire que je ne comprends rien à ce que dit Hagrid, sinon c’est assez compréhensible ^^

  2. Ping : Hex Hall, tome 1 | De l'autre côté du miroir

  3. Je suis tout à fais d’accord, j’adore le fait qu’on découvre la magie et son monde à travers ses yeux de pauvre petit orphelin !
    Je viens de publier mon avis sur mon blog !
    Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

  • Reine de coeur

    Sans commentaire
    ❤❤ Bof
    ❤❤❤ Sympa
    ❤❤❤❤ J’ai aimé
    ❤❤❤❤❤ J’ai adoré
    ❤❤❤❤❤❤ Coup de coeur

  • Tout le monde est fou

  • Dans le terrier du lapin

  • Otez votre chapeau