La petite fille qui voulait devenir papillon !

Sara-Lea a un rêve, celui de devenir un papillon. Pour réaliser son souhait elle s’élance tous les jours dans les airs, désirant de tout son  coeur s’élever vers le ciel, atteindre les nuages et ne plus toucher terre. Elle court de toutes ses forces, battant les bras et serrant les dents. Elle file si vite que son coeur bat fort, très fort dans sa poitrine. Malheureusement elle retombe toujours sur le sol, incapable de s’élever, et à chaque nouvelle tentative une larme coule sur sa joue droite. Un jour la fillette rencontre un jeune garçon aux yeux marron. Il trouve que son idée est extraordinaire, et pour l’encourager, lui fabrique une paire d’ailes en plastique…
Après le voyage du chat c’est le deuxième titre des éditions Volpilière  que je découvre et je suis toujours aussi admirative devant la qualité et la beauté de leur textes. La petite fille qui voulait devenir papillon ! est le premier titre tiré de leur nouvelle collection de livres illustrés pour enfants. Qui dit livre illustré dit illustrateur, et c’est avec joie que j’ai retrouvé les images de Cécile Vallée, également connue sous le pseudo d’ Az, artiste que je suis depuis quelques années déjà.
Cécile nous plonge dans des images colorées teintées de mauve où des personnages aux grands yeux expressifs et rêveurs accompagnent merveilleusement les mots d’ Elisabeth Robert. Elisabeth signe un très beau texte traitant d’un sujet sensible et complexe, celui de la réaction d’un enfant face à la perte d’un proche. Un album poétique à la beauté mélancolique où une petite fille réalise son rêve le plus précieux, celui de retrouver une personne qui lui manque terriblement.

La petite fille qui voulait devenir papillon !, Elisabeth Robert, Cécile Vallée, éditions Volpilière, 2010

Toutes les images ©Copyright Cécile Vallée/ éditions Volpilière

Mot(s) clé(s) : , , , .
Enregistrer : le permalien.

À propos de Laure

Passionnée par la Faërie et les légendes. Adepte des littératures de l'imaginaire.

Les fées vous recommandent

8 réponses à La petite fille qui voulait devenir papillon !

  1. E

    Un très grand merci pour cet article. Je suis très touchée par vos mots Laure !

  2. il est déjà dans ma wishlist, et les avis ont l’air d’être unanimes sur cet album… je vais vite le faire passer dans ma PAL à mon avis !

  3. J’avais egalement fait une demande pour cet album mais finalement j’ai ete retenu pour un autre ! En tout cas les illustrations sont magnifiques ! J’adore !

  4. Az

    Merci beaucoup Laure, je suis très touchée également :) Et merci à Elisabeth qui m’a fait confiance !

  5.  » Sara-Lea a un rêve, celui de devenir un papillon. Pour réaliser son souhait elle s’élance tous les jours dans les airs, désirant de tout son coeur s’élever vers le ciel, atteindre les nuages et ne plus toucher terre. Elle court de toutes ses forces, battant les bras et serrant les dents. Elle file si vite que son coeur bat fort, très fort dans sa poitrine. Malheureusement elle retombe toujours sur le sol, incapable de s’élever, et à chaque nouvelle tentative une larme coule sur sa joue droite. Un jour la fillette rencontre un jeune garçon aux yeux marron. Il trouve que son idée est extraordinaire, et pour l’encourager, lui fabrique une paire d’ailes en plastique…  »

    Elisabeth Robert a une sensibilité extraordinaire qui lui permet d’imaginer pareille histoire, si poétique… Les illustrations d’Az que tu nous montrent sont très pures et délicates…

    Au sujet de Sarah, ma petite t’invite à découvrir son monde d’Amies de porcelaine (avant-avant-dernier article)…

    Aussi, je te laisse un petit extrait de mon dernier-né, « Grand Large » – un des dialogues entre un père et sa petite fille :

     » – C’est quoi, être mort ? …
    – Mais c’est toi qui en parlais, bébé… Moi je sais pas ce que c’est…
    – Pas vrai… C’est maman qui a raison… et tu as dit bébé encore !
    – D’accord… alors, écoute ! Mort, ça veut dire : être parti, et pendant ce temps-là, tout le monde nous cherche…
    – Moi, vous me chercherez quand je serai morte ?
    – Mais qu’est-ce que tu vas chercher là, poussin…

    Voilà que je la prend entre mes bras, pour la bercer longuement.  »

    (Dourvac’h, « Grand large », fin du chpaitre VI)

  6. Ping : Le Joueur de Cartes | De l'autre côté du miroir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

  • Reine de coeur

    Sans commentaire
    ❤❤ Bof
    ❤❤❤ Sympa
    ❤❤❤❤ J’ai aimé
    ❤❤❤❤❤ J’ai adoré
    ❤❤❤❤❤❤ Coup de coeur

  • Tout le monde est fou

  • Dans le terrier du lapin

  • Otez votre chapeau