Doctor Who : Apollo 23

Laure est en manque de Tardis, de Geronimo et autre Weebly-wobbly, Timey-wimey. Et que fait-elle dans ces cas là ? Et bien, Laure a le choix entre rerererevisionner ses DVDs qui vont sans doute finir par être usés ou se lancer dans les aventures papier du Docteur, histoire d’avoir un peu de nouveauté.

Je me suis donc plongée dans la première aventure en livre du 11ème Docteur, une histoire où il est question d’astronaute, de face cachée de la lune, de navette spatiale et … de méchants vilains pas beaux aliens évidemment ! Nous retrouvons donc le Docteur et Amy qui s’apprêtent à faire du shopping et qui se retrouvent bien entendu nez à nez avec un phénomène étrange :  un astronaute qui apparaît au milieu du centre commercial bondé, ainsi qu’une jeune femme retrouvée morte sur la face cachée de la lune.

Ça ressemble à du Doctor Who, ça a l’odeur de Doctor Who, mais on est loin, très loin du plaisir et des émotions ressenties en regardant la série. C’est sympathique à lire, on y prend même plaisir, mais finalement la sauce a eu beaucoup de mal à prendre, je me suis même limite ennuyée par moment, allant jusqu’à n’avoir qu’une hâte : finir le livre le plus vite possible pour pouvoir passer à autre chose.

Toutefois, on retrouve avec plaisir les personnages de la série : Justin Richards a insufflé à ses personnages les mimiques et les réparties des deux acteurs, de sorte que le lecteur est loin d’être en zone inconnue. L’intrigue rappelle celle des épisodes : un problème, le Seigneur du temps mène l’enquête et allons-y, tout cela de façon farfelue et amusante ! Apollo 23 m’a donc laissée sur ma faim, mais ça ne m’empêchera pas de lire les aventures suivantes en espérant que celles-ci me plairont un peu plus ;)

Doctor Who : Apollo 23, Justin Richards, éditions Milady, 2012

Mot(s) clé(s) : , , .
Enregistrer : le permalien.

À propos de Laure

Passionnée par la Faërie et les légendes. Adepte des littératures de l'imaginaire.

Les fées vous recommandent

3 réponses à Doctor Who : Apollo 23

  1. J’ai pas du tout accroché à ce Doctor who book. Je ne sais pas si c’était à cause du fait que ce soit en anglais, ou si c’était parce que l’histoire n’était pas terrible, mais bon, j’ai très largement survolé sur la fin, tellement je m’ennuyais :/

  2. C’est sûr que ce n’est pas aussi fun qu’à la télé, mais il y en a des sympas (je ne peux pas trop me prononcer pour Eleven, mais j’en ai lu un avec Donna à pleurer de rire ^^)

  3. Ping : Doctor Who : Apollo 23 – Justin Richards | Le Boudoir de la Damoiselle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

  • Reine de coeur

    Sans commentaire
    ❤❤ Bof
    ❤❤❤ Sympa
    ❤❤❤❤ J’ai aimé
    ❤❤❤❤❤ J’ai adoré
    ❤❤❤❤❤❤ Coup de coeur

  • Tout le monde est fou

  • Dans le terrier du lapin

  • Otez votre chapeau