Delirium

Dans un futur plus ou moins proche, l’amour est considéré comme la plus dangereuse des maladies. C’est dans ce monde qu’est née Lena. Âgée de dix-sept ans, la jeune fille attend avec impatience son dix-huitième anniversaire, âge qui marquera son passage au monde des adultes et surtout son opération pour être guéri de ce terrible fléau. Mais à quelques semaines de l’intervention, Lena fait une rencontre; une rencontre qui va bouleverser sa perception de l’amour et du monde dans lequel elle a grandi.

Le monde imaginé par Lauren Oliver est sombre, difficile et totalitaire : le gouvernement américain a totalement fermé ses frontières et contraint les habitants de plus de dix-huit ans au « Protocole », opération où le patient est lobotomisé partiellement, privé de la partie du cerveau responsable de ses émotions. Cette opération est la seule protection contre l’amor deliria nervosa, véritable fléau responsable des guerres et des pires maux humains. Ceux qui s’y refusent sont opérés de force, enfermés, ou pire,  mis à mort.

Les dirigeants décident réellement de tout, jusqu’au choix de la vie future du jeune : sa vie est entièrement tracée grâce à un examen. De sa note dépendra son droit de poursuivre ses études, son métier, son rang social, son habitation et même son futur mari (choisi parmi une liste de plusieurs noms proposés par le gouvernement) et le nombre d’enfants qu’il devra avoir. Les habitants ne peuvent quitter la ville où ils ont élu domicile. Elle est entourée de fils barbelés électrifiés, procédure nécessaire pour protéger le peuple des « dangers » de la Nature. Filles et garçons sont séparés jusqu’à l’opération afin d’éviter toute tentation. Les mots « amour » ou « sentiment » ont été bannis du vocabulaire et les murmurer est susceptible de peine d’emprisonnement. De même, le gouvernement a mis en place une liste de livres interdits, de musiques interdites, etc, et toute désobéissance peut entraîner de graves conséquences.

Lena attend avec impatience le jour de son opération. Elle ne souhaite plus vivre dans la peur d’être atteinte par l’ amor deliria nervosa, d’autant plus que sa mère en est morte une dizaine d’années plus tôt. La jeune fille a donc grandi dans l’ombre de ce terrible souvenir, se comportant en citoyenne modèle et acceptant sans question toutes les contraintes imposées par les lois. L’impensable, l’inimaginable se produit pourtant: Lena rencontre Alex, un garçon dont elle va tomber éperdument amoureuse; un garçon qui va lui ouvrir les yeux sur la stupidité et les dangers des mesures mises en place.

Delirium est un roman intense et palpitant, une balade dans un monde éprouvant et perturbant où l’amour n’a plus sa place. L’écriture de Lauren Oliver est très prenante et il est difficile de lâcher le livre avant d’avoir lu le dernier mot.

La fiche du livre où l’on peut découvrir un extrait des premiers chapitres : lecture-academy.com

Delirium, Lauren Oliver, éditions édition Hachette (Black Moon), 2011

Enregistrer : le permalien.

À propos de Laure

Passionnée par la Faërie et les légendes. Adepte des littératures de l'imaginaire.

Les fées vous recommandent

12 réponses à Delirium

  1. Ce livre me rappel Uglies et je suis pas mal intrigué de voir la différence entre les deux livres qui je le conçois à l’air bien différend.

  2. J’ai tout de suite fait le parallèle entre ce livre et Uglies (comme Galleane, donc) et avec « Matched » (« Promise » en français, en avril).
    Et du coup, je suis follement attirée !

    J’espère que je vais le trouver ce week-end, au détour d’une librairie sur mon chemin, car ton avis me donne encore plus envie de le lire…

  3. oui il y a beaucoup de ressemblance entre delirium et Uglies et hunger games aussi je trouve je n’ai pas lu matched je ne peux rien dire dessus, mais tout ces rappels m’ont un peu gêné et je ne peux pas dire waoihy ce livre est génial, non il est bien mais pas sensas’ (à mon humble avis!lol)

  4. on commence à voir pas mal de livres sur ce theme..Apres les vampiresc’est une autre invasion qui nous attend…mais pourquoi pas?
    As tu lu la ballade de Lili K? je te le conseille vivement

  5. Un énorme coup de coeur pour ce roman! J’ai été transporter dés les premières pages! Nous passons par tous les stades d’émotions… Et la fin vous laisse sans voie! Magnifique

  6. Ping : Les chouchous du mois #2 | De l'autre côté du miroir

  7. Moi aussi il me tente bien. C’est vrai que l’atmosphère a l’air vraiment sombre, mais je suppose que le personnage principal nous redonne un peu de couleur à tout ça !

  8. Ping : Le dernier jour de ma vie | De l'autre côté du miroir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

  • Reine de coeur

    Sans commentaire
    ❤❤ Bof
    ❤❤❤ Sympa
    ❤❤❤❤ J’ai aimé
    ❤❤❤❤❤ J’ai adoré
    ❤❤❤❤❤❤ Coup de coeur

  • Tout le monde est fou

  • Dans le terrier du lapin

  • Otez votre chapeau