Petites questions à … Cherifa Bounab-Wexler alias Minasmoke

Cherifa Bounab-Wexler, alias Minasmoke nous plonge dans un univers coloré et enchanteur où de belles demoiselles se baladent dans des scènes oniriques où végétations luxuriantes et faune sauvage hantent les lieux…

-Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Cherifa Bounab-Wexler alias Minasmoke, j’ai 28 ans et je suis principalement artiste peintre. Je suis née à Paris mais je vis depuis plus d’un an à Rouen, une ville magnifique et très inspirante. C’est d’ailleurs depuis que je me suis installée ici que mon univers à pris toute son épaisseur.

- D’où vient le surnom Minasmoke ?

Il a plusieurs origines pas vraiment évidentes à deviner. C’est le nom de l’héroïne d’un roman pour enfant sur lequel je travaille depuis trois ans. C’est un roman d’aventures un peu héroïc fantasy, je cherchais quelque chose de symbolique pour le prénom de mon personnage et j’ai pensé à Lumina (lumière, lumineuse) et Smoke (la fumée), cette association peut paraître étrange mais elle a un rapport avec l’histoire. Comme je suis une fan de Dracula et de Mina Harker, je n’ai gardé que Mina et Minasmoke est née !

-Tu travailles également parfois comme styliste en décoration d’intérieur, comment allies-tu ces deux métiers ?

Je trouve que ces deux voies professionnelles sont parfaitement complémentaires et se nourrissent l’une de l’autre à vrai dire.
J’ai une formation de graphiste et illustratrice à l’origine, j’ai rencontré un peu par hasard mon associée Sylvaine Guéné qui m’a fait découvrir l’univers du stylisme en décoration en me proposant de réaliser des visuels pour papiers peints et stickers muraux. J’ai tout de suite senti que je trouvais là une manière d’utiliser les points forts de ma double formation.
Je réalise parfois des visuels qui n’ont aucun rapport avec mon style personnel mais j’aime ce jeu de caméléon, ce challenge de réussir à s’exprimer, à apporter de l’esthétique à une commande parfois peu inspirante.
Avec le temps, je dirais que mes univers ce rejoignent. Mes recherches personnelles alimentent de plus en plus ce que je peux créer pour le secteur de la déco et inversement: les problématiques de la déco me permettent d’être plus efficace dans mes réalisations – de mieux appréhender une exposition, par exemple.

Je trouve que ces deux voies professionnelles sont parfaitement complémentaires et se nourrissent l’une de l’autre à vrai dire.

J’ai une formation de graphiste et illustratrice à l’origine, j’ai rencontré un peu par hasard mon associée Sylvaine Guéné qui m’a fait découvrir l’univers du stylisme en décoration en me proposant de réaliser des visuels pour papiers peints et stickers muraux. J’ai tout de suite senti que je trouvais là une manière d’utiliser les points forts de ma double formation.

Je réalise parfois des visuels qui n’ont aucun rapport avec mon style personnel mais j’aime ce jeu de caméléon, ce challenge de réussir à s’exprimer, à apporter de l’esthétique à une commande parfois peu inspirante.

Avec le temps, je dirais que mes univers se rejoignent. Mes recherches personnelles alimentent de plus en plus ce que je peux créer pour le secteur de la déco et inversement: les problématiques de la déco me permettent d’être plus efficace dans mes réalisations – de mieux appréhender une exposition, par exemple.

-Tes illustrations ont la particularité d’être un mélange de collage et de peinture, peux- tu nous expliquer ce processus ?

Le collage est ma technique de prédilection, je l’ai découverte pendant mes cours d’illustration il y a une dizaine d’années. Je la vois comme un moyen de me sentir complètement libre dans ce que je fais. Lors de mes premières réalisations de visuels, je me sentais toujours un peu coincée, j’avais peur de rater mon dessin, de faire baver mes aquarelles, au final on sentait vraiment que je n’étais pas à l’aise. Puis j’ai eu la révélation, je pouvais tout simplement coller un bout de papier là où j’avais raté et ajouter jusqu’à la fin une texture ou changer un détail. C’est un peu le même processus lorsque l’on travaille avec des couches sur Photoshop. Je crois que c’est un moyen de me sentir en contrôle de ce que je réalise et paradoxalement de me sentir plus libre, prête à accepter la part de hasard, d’erreur qui survient pendant le processus créatif.

Au final je prépare mes fonds en collage et je réalise le dessin et la colorisation par-dessus cette « couche sensible ».

-Quelles sont tes sources d’inspirations ?

On m’a posé la question plusieurs fois et je réalise que je n’ai jamais vraiment donné la vraie réponse. Mon premier réflexe est de parler de Klimt, des peintres romantiques allemands, de Mucha ; mais je crois que je tire mon inspiration principale du cinéma, de la littérature et de la musique.

J’aime les mondes enchantés de Krull, de Stardust ou de Mirrormask et en musique de Delerium, Tori Amos ou de Ravi Shankar… Pour la littérature, la liste est trop longue mais cela va de La quête d’Ewilan de Bottero, à La croisée des mondes de Pullman ou L’Enchanteur de Barjavel…

La nature est aussi une grande source d’inspiration, un champ de d’herbes folles ou l’orée d’un bois sont autant de scénettes que je vais avoir envie de glisser dans mes créations…

-On ne trouve que des personnages féminins dans tes œuvres, pourquoi ?

Avant de trouver le style « Minasmoke », je travaillais beaucoup en noir et blanc à l’encre de chine dans un style plus proche de Dave McKean ou de Mattoti, c’était plus nébuleux et incisif. Je représentais uniquement des hommes, des chapeliers fous, des dandys mystérieux… J’étais très torturée et angoissée et j’avais besoin de dompter ma part nocturne et masculine. Maintenant que je suis plus en paix avec moi-même et que je suis revenue dans la lumière, je parle d’une féminité en équilibre avec le monde extérieur, sûrement un « moi » idéalisée. Je pense que je serai parfaitement en harmonie quand j’arriverai à faire cohabiter les deux dans une même image ! Pour la petite histoire, tous les animaux représentés dans mes images sont des hommes animalisés, finalement ils sont quant même présent à leur manière.

-Quelques fées et sirènes hantent tes créations, es-tu attirée par l’univers des contes et légendes ?

Je suis totalement fascinée par l’univers des contes et des légendes et j’ai grandi avec les magnifiques recueils de contes de ma mère. C’est extraordinaire de constater que nous pouvons retrouver quasiment dans tout les pays du monde des Belles aux bois dormants, des Chaperons rouges, des Merlins… Ces légendes ont traversé le temps et instruisent des milliers d’enfants, c’est un noyau commun à tous et je trouve cela extraordinaire.

Ajoute à cela des origines bretonnes du côté de ma mère et un père kabyle (le folklore kabyle est bourrée d’ogresses et de sorcières en tout genre) et enfin d’un mari russe et tu trouveras un peu l’univers qui me nourrie.

-Tes créations artistiques trouvent une seconde vie sous forme de petits objets (boites, bijoux, marque-pages, etc.), qu’est-ce qui te motive dans la création de ces supports ?

Je fais des bijoux depuis une dizaine d’années, je suis passée par tous les styles du scoubidous fluos et pâtes fimo pour rave party enflammée, aux bijoux ethniques en graines pendant ma phase africaine. Je fais plusieurs marchés de créateurs par an où je vends ces créations. J’ai beaucoup hésité avant de montrer mes colliers avec ces médaillons reprenant mes illustrations car beaucoup d’illustratrices se donnent de la peine pour faire vivre leurs créations sur ce support. Je ne voulais pas me rajouter à la liste en arrivant un peu comme la copieuse de dernière minute. Puis je me suis dis que j’étais sincère dans ce que je faisais que c’était vraiment un moyen pour moi de donner vie à mon univers par le biais d’un support plus sensuel et j’ai finalement mis ses créations en ligne sur ma boutique.

J’adore réaliser mes boîtes, ces coffrets qui contiennent nos secrets, nos trésors. Tout cela constitue pour moi un moyen de donner une réalité plus forte à mes créations de les faire basculer dans la réalité et de rentrer dans l’intimité de mes clients. Si j’en avais les moyens, je personnaliserai des armoires, des lits…

-Tu as participé à l’exposition « My Doll » il y a quelques mois, que t’a apporté cette expérience ?

C’est ma première grande exposition commune donc je dirai que c’est surtout d’un point de vue humain que l’expérience a été intéressante. J’ai pu rencontrer Anna Ziliz, Misstigri, June Leeloo en vrai, prendre le temps de parler avec eux (surtout avec Anna Ziliz qui est très sympathique), de sentir leur présence, c’est quant même important de pouvoir mettre un visage sur ces pseudos du net. J’ai également pu revoir Driian, un artiste de talent et un ami, il habite à Lyon et c’est grâce à Internet que nous nous sommes connus, nous n’avons malheureusement pas souvent l’occasion de nous croiser.

-Quels sont tes projets ?

Des tonnes de projets comme d’habitude, j’aimerais me faire connaître un peu plus à l’étranger, je vais essayer de lancer la version bilingue de mon blog d’ici peu de temps d’ailleurs. J’ai également ouvert ma boutique sur Etsy (minasmoke.etsy.com) pour me faire un peu plus connaître. Je vais essayer de donner plus d’ampleur à mes visuels, raconter plus de choses dans mes créations.

J’aimerais bien participer à d’autres expositions communes et peut-être mettre en place un grand projet d’exposition personnelle pour 2011.

Je dois également illustrer un projet de roman graphique avec mon mari qui a écrit le scénario depuis 2 ans déjà. En fait, je n’ai rien de précis au niveau commande, je continue à vendre mes œuvres avec Carré d’Artistes, cette année je n’exposerai plus à Aix-en-Provence mais à Lyon, j’expose également chez Art up Déco à Paris, pour le reste je serai plutôt entrain d’affiner mon travail et trouver un éditeur pour sortir mes visuels en cartes postales… Je suis en phase de développement personnel en quelque sorte.

Je te remercie pour cette interview, j’ai été très bavarde pour une fois mais c’est parce que j’ai trouvé tes questions intéressantes et originales, merci à tous ceux qui ont eu le courage de me lire jusqu’au bout ! J’apprécie beaucoup ton blog, c’est une mine d’informations et tes articles sont très bien écrits, bonne continuation à toi Laure !

*****

Je remercie encore une fois Cherifa d’avoir pris le temps de répondre à mes petites questions . Pour continuer la découverte, rendez – vous sur son blog http://blog.minasmoke.com/ .

© Toutes les images Copyright Cherifa Bounab-Wexler /Minasmoke

Publié dans : Petites questions à
Mot(s) clé(s) : .
Enregistrer : le permalien.

À propos de Laure

Bibliothécaire passionnée par les beaux livres et les belles images. Adepte des littératures de l'imaginaire et de la littérature jeunesse. Signe particulier ? Possède un chat garou et est secrètement amoureuse du Docteur et de Neil Gaiman.

Les fées vous recommandent

    None Found

7 réponses à Petites questions à … Cherifa Bounab-Wexler alias Minasmoke

  1. Merci pour la découverte. J’aime beaucoup son style très fin et léger. Le deuxième dessin est particulièrement beau. Je vais aller voir son blog.

  2. Ping : Minablog | Interview sur « De l’autre côté du miroir »

  3. Laue

    Salue ,

    je trouve que toutes vos oeuves sont magnifiques !! C’est trop beau ! Jaimerais beaucoup savoir cest quoi le geste que vous utiliser pour peinturer ,

    Merci =)

  4. choual djamila

    Bonjour,
    J’adore vos dessins, j’ai quelques cartes qui les représentent. Où puis-je les trouver ?
    Merci de votre réponse

  5. COCHEREAU VERONIQUE

    Bonjour Chérifa,
    J’adore vos dessins, j’ai quelques cartes qui les représentent. Où puis-je les trouver ? et retrouver car beaucoup de personnes me les demandent
    Merci de votre réponse

  6. Ping : The Art of Minasmoke | De l'autre côté du miroir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

  • Je suis plongée dans

  • Reine de coeur

    Sans commentaire
    ❤❤ Bof
    ❤❤❤ Sympa
    ❤❤❤❤ J’ai aimé
    ❤❤❤❤❤ J’ai adoré
    ❤❤❤❤❤❤ Coup de coeur

  • Tout le monde est fou

  • Dans le terrier du lapin

  • Otez votre chapeau