Carmilla

Avant que Lestat ou Edward ne se baladent sous le clair de lune et près de 25 ans avant que Bram Stoker ne délivre le terrible Dracula, une jeune femme mystérieuse au doux nom de Carmilla avait déjà tracé une voie sanguinaire dans l’histoire du vampirisme.
Novella écrite au XIX ème siècle par l’irlandais Sheridan Le Fanu, Carmilla m’a surprise par la modernité de son écriture et de ses thèmes. Pour vous le situer historiquement, cette courte histoire a été écrite sous l’ère Victorienne, époque où la famille se situait au coeur des principales valeurs protégées par sa Gracieuse Majestée. Or, Carmilla est une métaphore de l’amour interdit à cette époque, l’amour entre deux femmes…
La narratrice, jeune femme solitaire vivant dans le château familial au coeur de la Styrie, en Autriche voit un jour surgir un attelage accidenté près de son domaine. A l’intérieur se trouve Carmilla, jeune femme maladive qui se voit proposer de demeurer au château. Toutefois dés son arrivée, d’étranges phénoménes se produisent et une étrange maladie se répand dans les villages alentours…
Sheridan joue avec les mots au fur et à mesure que la jeune héroïne est séduite par la belle Carmilla, au fur est à mesure qu’une étrange torpeur ne s’empare d’elle . On est pris par l’histoire, vampirisé nous aussi par Carmilla qui ne nous délivre qu’à la dernière ligne en même temps que l’héroïne.
A noter que le récit est précédé par un préface de François Rivière qui nous révèle les livres qui ont marqué le vampirisme, ainsi qu’une filmographie sélective du vampire, de quoi poursuivre les découvertes sur ce sujet.

Mot(s) clé(s) : , , .
Enregistrer : le permalien.

À propos de Laure

Bibliothécaire passionnée par les beaux livres et les belles images. Adepte des littératures de l'imaginaire et de la littérature jeunesse. Signe particulier ? Possède un chat garou et est secrètement amoureuse du Docteur et de Neil Gaiman.

Les fées vous recommandent

4 réponses à Carmilla

  1. Tu as un véritable don pour parler de tes lectures, je vais surement succomber au charme de cette Carmilla ;) Merci pour cette découverte.

  2. Je pense que je vais assez vite me le trouver d’autant plus que c’est un petit livre vraiment pas cher (moins de 2 € 00). Pourquoi se priver d’un bon petit moment de lecture, hein ?
    Merci encore pour cette découverte.

  3. Ping : Le Cycle des âmes déchues, tome 1 : Le Mal en la Demeure | De l'autre côté du miroir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

  • Je suis plongée dans

  • Reine de coeur

    Sans commentaire
    ❤❤ Bof
    ❤❤❤ Sympa
    ❤❤❤❤ J’ai aimé
    ❤❤❤❤❤ J’ai adoré
    ❤❤❤❤❤❤ Coup de coeur

  • Tout le monde est fou

  • Dans le terrier du lapin

  • Otez votre chapeau