Billy Brouillard les comptines malfaisantes

Il existe treize comptines malfaisantes. C’est sans doute à cause de ce chiffre porte-malheur que certains prétendent que le Diable lui-même les aurait écrite de sa main dans le but de punir les enfants indisciplinés. Les mieux renseignés vous expliqueront simplement qu’elles ont des origines diverses et variées, mais surtout mystérieuses ! -Ce qui entres parenthèses ne nous avance pas plus-
Nous retrouvons dans ce coffret quatre d’entre elles, quatre étranges récits de la même veine que le premier tome des aventures de Billy Brouillard.
Dans l’ Hôte funeste, nous entrevoyons l’ incroyable histoire de la petite Alison. L’enfant n’est pas du tout sage, elle est même très cruelle avec les insectes. Mais à force de s’en prendre à plus petit que soit, la voilà bien puni ! Un petit rescapé de l’un de ses sauvages massacres la pique à la jambe. Vous pensez sans doute qu’un simple gros bouton qui va la chatouiller et la démanger atrocement sera sa punition, et bien que nini ! L’affreuse enfant voit ses belles jambes se transformer en gigantesque scolopendre visqueux !
Plongeons maintenant dans les profondeurs de l’océan pour écouter la complainte de la fille de l’eau. Philomène a décidé de rejoindre le monde du silence après la mort de son poisson. Au début c’est plutôt drôle, ses amis à nageoires lui tiennent compagnie et elle ne voit pas le temps passer. Mais bientôt l’ennuie s’installe et la solitude lui pèse de plus en plus, mais comment se trouver un compagnon lorsqu’on est voué à fouler les fonds des océans ?
La petite princesse qui faisait du mal aux gens n’était vraiment pas sage, mais alors pas sage du tout du tout ! En plus d’ être cruelle au possible, l’ infante aimait par dessus tout se délecter de la souffrance et des hurlements de terreur de ses victimes. Evidemment, cela préoccupait beaucoup le roi qui décida de la marier sans tarder. La princesse décréta qu’elle prendrait pour époux celui qui serait capable de lui offrir sa plus grande souffrance. Sans plus tarder les prétendants se présentent, on dit même que moultes d’entre eux y laissèrent la vie. Mais la demoiselle les répudie un à un, jusqu’ à ce qu’un prince l’enlève pour l’emporter dans son royaume.
La petite Barbara découvre dans son assiette d’ épinards une larve de bébette. L’enfant décide de veiller sur l’insecte et le nomme Imhotep. Au début, la créature est minuscule et se nourrit des quelques feuilles d’épinards que lui propose la petite fille, mais très vite les besoins de la créature grandissent. Barbara délaisse son chat Pousse-Mousse pour s’occuper de son petit protégé qui continue à grandir, grandir, grandir et à engloutir tout ce qu’il y a de comestible dans la maison. Tout ? Oui, tout !
Que dire, sinon que ces comptines sont de petits trésors d’humour noir à savourer encore et encore ? Une double page extraite de l ‘Encyclopédie Cryptozoologie conclue chaque histoire, prolongeant de façon scientifique indéniable les informations englouties durant la lecture.
A lire, à lire, à lire ! ( Mais seulement si on est sage, parce que je ne garantie pas ce qui peut arriver si on ne l’est pas !)

Billy Brouillard les comptines malfaisantes , Guillaume Bianco, Editions Soleil Productions, Collection Métamorphose


Toutes les images Copyright Guillaume Bianco / Editions Soleil

Enregistrer : le permalien.

À propos de Laure

Bibliothécaire passionnée par les beaux livres et les belles images. Adepte des littératures de l'imaginaire et de la littérature jeunesse. Signe particulier ? Possède un chat garou et est secrètement amoureuse du Docteur et de Neil Gaiman.

Les fées vous recommandent

4 réponses à Billy Brouillard les comptines malfaisantes

  1. J’ai aussi beaucoup aimé ces comptines, il faudrait que je donne mon avis détaillé un de ces jours quand même :)

  2. comandé lors de la dernière commande, il est pour l’instant en rupture chez mon fournisseur et j’attends la suite du colis avec impatience, et davantage encore après avoir lu tes billets!!

  3. Je ne connaissais pas du tout… Mais je note, ça a l’air vraiment bien !!! Merci pour ton billet, qui vient d’ajouter un livre à ma wishlist déjà énoooooooooorme ! lol
    Et je trouve ton blog bien joli…

  4. Ping : Daisies : Affogato all’Amarena | De l'autre côté du miroir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

  • Je suis plongée dans

  • Reine de coeur

    Sans commentaire
    ❤❤ Bof
    ❤❤❤ Sympa
    ❤❤❤❤ J’ai aimé
    ❤❤❤❤❤ J’ai adoré
    ❤❤❤❤❤❤ Coup de coeur

  • Tout le monde est fou

  • Dans le terrier du lapin

  • Otez votre chapeau