Arianrhod, tome 1 : Les larmes de l’esprit

Il était une fois un monde lointain déserté par la magie. Les créatures féeriques en avaient totalement disparu, seul vestige de ce lointain passé, les dragons, maintenant prisonniers et esclaves des hommes. Sahasrara a grandi parmi les nains. Élevé par leur magicien, il est devenu son apprenti. Offert en cadeau aux hommes contre la promesse de liberté pour le peuple Nain, il devient l’héritier du dragon divin Fafnir et grand magicien de la famille royale. Seulement le jeune garçon cache une terrible tare, qui, si elle est découverte, lui vaudra une mort certaine.

Arianrhod, c’est d’abord l’histoire d’une quête d’identité. Sahasrara ne connaît rien de ses origines, de son passé. Il sait seulement qu’il est un dollan, et que ce mot lui vaut le rejet et le mépris des nains. Un mystère plane sur ce peuple maudit des centaines d’années auparavant, reconnaissable à une marque sur la visage. Le jeune homme est donc constamment conscient de cet héritage, se rabaisse et refuse de montrer son visage à quiconque: se considérant comme monstrueux et usurpateur, il pense ne pas mériter le titre d’héritier du dragon divin Fafnir.

Le monde dans lequel il évolue est un monde privé de magie depuis des siècles: les hommes, terrifiés par la magie, ont chassé et exécuté ceux qui étaient capables de l’utiliser. Ainsi les Elfes ont-ils totalement disparu de ce monde, ainsi que les magiciens. Ils ont toutefois aujourd’hui changé d’avis, et c’est ainsi que Sahasrara se retrouve offert comme cadeau d’anniversaire au prince: il devient du jour au lendemain l’un des personnages les plus influents de la cour et du monde humain.

On retrouve dans l’univers imaginé par Syveline Lemaire nombreux éléments classiques au monde de la fantasy: différentes races, créatures féeriques, magie, quête, … Toutefois, Syveline y a apposé sa patte avec poésie, créant une histoire originale bercée par de sombres mystères et de noirs complots. Ce premier tome est vraiment prometteur et j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à le lire, plus qu’une hâte, découvrir la suite !

Découvrez le prologue et les cinq premiers chapitres ici !

Arianrhod Les larmes de l’esprit, Syveline Lemaire, éditions Mars, 2011

Mot(s) clé(s) : , , , , .
Enregistrer : le permalien.

À propos de Laure

Passionnée par la Faërie et les légendes. Adepte des littératures de l'imaginaire.

Les fées vous recommandent

4 réponses à Arianrhod, tome 1 : Les larmes de l’esprit

  1. Waouh, à ce point là ? Dis donc, ça donne envie ! Dis, tu parles d’une suite, mais tu sais le nombre de tomes de la saga ?

  2. Aurélie

    Très jolie couverture!! (oui , moi je craque souvent sur les couvertures ^^)

  3. Laure

    @Acr0 : C’est un diptyque et le deuxième tome sort au mois de décembre \0/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

  • Tout le monde est fou

  • Dans le terrier du lapin

  • Otez votre chapeau